play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    Active Radio Encore + de Hits

Actualité

Internat à 1 euro, on vous en parle avec la Région Grand EST

today29/11/2023 19

Arrière-plan
share close

Christèle WILLER, vous êtes vice-présidente de la Région Grand Est, en délégation des Lycées et de l’Education. Madame WILLER, bonjour.

 

Bonjour.

Depuis cette rentrée scolaire, la Région Grand Est a voulu favoriser l’égalité sociale et géographique, avec cette mesure forte : l’internat à 1€.

Oui, tout à fait. On a voulu l’égalité des chances en matière d’éducation. C’est vraiment ce qui nous a guidé, le Conseil Régional en cette nouvelle année scolaire. Nous avons voulu l’internat à 1€ pour que nos élèves puissent choisir leur orientation. Le but est vraiment de faciliter les mobilités et de ne pas avoir l’orientation qui est subie. Ainsi, nos élèves peuvent faire le choix qu’ils souhaitent de leur formation.

 

Une mobilité facilitée et l’opportunité de choisir une formation en relation avec des métiers en tension.

Nous savons qu’actuellement, nous avons beaucoup de métiers en tension. Les lycées professionnels sont ciblés. C’est vrai qu’avec ce choix d’internat à 1€, c’était aussi l’idée que dans la ruralité, nos élèves puissent aller un peu plus loin et faire le choix de ces métiers qu’ils souhaitent, mais également des métiers en tension.

Autre point, que vous souhaitez aborder, celui de l’aide à la cantine qui est renforcée.

L’aide à la cantine est passée de 0,55 centimes à 0,80 centimes. La Région Grand-Est accompagne la cantine à plus de 50% sur la totalité du coût du repas pour faire en sorte que nos lycéens puissent manger une alimentation correcte et durable.

Un ordinateur pour chaque lycéen, c’est plus de 64000 ordinateurs distribués depuis la rentrée scolaire.

Oui, nous avons continué le lycée 4.0. Les ordinateurs, pour rappel, sont mis à disposition gratuitement à tous nos lycéens. C’est aussi une aide pour le budget des familles. Comme vous l’avez dit, c’est 64 000 ordinateurs cette année. Et puis, depuis 2017, c’est 385 000 ordinateurs qui ont été mis à disposition des élèves.

 Un chiffre clé, plus d’un milliard consacré à la jeunesse dans le budget 2023 de la Région, dont plus de 700 millions pour les lycées. Pour vous, le lycée du futur doit être durable, sobre et économe.

Le lycée du futur ne part pas de rien. Nous sommes déjà dans une démarchemais cette année, nous avons souhaité faire une année de consultation. Nous sommes partis sur quatre axes. C’est un lycée que nous voulons qui participe au bien- être des élèves et à celui de la communauté éducative, un lycée qui prépare l’avenir, un lycée ancré sur son territoire, un lycée acteur de la transition écologique puisque c’est aussi une de nos grandes thématiques. Donc toute cette année, nous allons avoir une consultation, que ce soit avec les élèves, les professeurs, nos agents qui travaillent dans les lycées, pour voir comment ils voient le lycée du futur, comment ils voient le demain pour travailler dans ces lycées.

En conclusion, au sujet de ce slogan, « Un avenir sans frein, le Grand Est, bâtisseur de destins », vous en dites quoi ?

Nous sommes là pour l’avenir de nos jeunes. Toutes les politiques que nous mettons en place, c’est pour améliorer le quotidien, leur bien- être, mais également leur formation du futur.

C’était Christèle WILLER, vice-présidente de la Région Grand Est, au sujet de l’internat à 1€ et des lycées.Une coproduction des radios associatives, avec le soutien de la Région Grand Est.

 

 Podcast : 

  • cover play_arrow

    Internat à 1 euro, on vous en parle avec la Région Grand EST admin52

 

Et voici le nouveau logo de la Région Grand Est - Rue89 Strasbourg

Écrit par: admin52

Rate it

Article précédent

Chaumont

Le président de la FFF en Haute-Marne

A l'occasion de l'assemblée générale du District de la Haute-Marne ce samedi 25 novembre 2023 au Mémorial Charles de Gaulle, à Colombey, le président de la Fédération Française de Football (FFF), Philippe Diallo, est venu y participer. Il est intervenu plusieurs fois sur la pratique du foot en territoires ruraux et le mode de fonctionnement d'un District sur ce type de territoire, ainsi que sur les violences et les incivilités […]

today28/11/2023 28

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse


0%