play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    Active Radio Encore + de Hits

Podcast

Exposition : Quatre siècles d’histoire au féminin

today19/10/2021 5

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Exposition : Quatre siècles d’histoire au féminin web

Julie Piront, présidente de l’Association du Couvent des Annonciades Célestes.

Rencontre avec Julie Piront, présidente de l’Association du Couvent des Annonciades Célestes avec qui nous parlons de l’exposition “Quatre siècles d’histoire au féminin”, visible jusqu’au 01 novembre.

Rien ne prédisposait les annonciades célestes à faire un jour parler d’elles en Haute-Marne. Fondées en 1604 à Gênes , Des religieuses vêtues de bleu et de blanc se sont répandues en Europe. Une existences discrètes, dissimulées derrière des grilles et de hauts murs pour mieux s’abîmer dans la prière : une retraite radicale du monde qui a ouvert de nombreuses interrogations de la part des citoyens.


C’est en Haute-Marne que les annonciades célestes ont laissé de nombreuses traces. Tout commence au XVIIe siècle, lorsque trois maisons sont fondées à Joinville (1621), Langres (1623) et Bourmont (1664). Leur histoire aurait pu s’arrêter en 1792 avec la Révolution française, comme d’autres villes françaises, les annonciades de Joinville, Langres et Bourmont sont dispersées et leurs bâtiments vendus.

Les circonstances ont toutefois permis que Joinville et Langres accueillent les deux seules communautés françaises de l’ordre parvenues à se reconstituer au XIXe siècle. Près de Paris, la communauté de Saint-Denis renaît de ses cendres dès 1802. Mal logées dans des bâtiments dégradés, les sœurs prennent la décision de déménager et acquièrent en 1842 l’ancien prieuré des bénédictines de Joinville pour y écrire une nouvelle page de leur histoire.

Présentes à Joinville durant près de quatre siècles, les annonciades célestes ont laissé de nombreuses traces derrière elles. Les bâtiments qu’elles ont édifiés ou transformés, les objets qu’elles ont utilisés et les nombreux écrits qu’elles ont produits permettent de lever le voile sur leur vie quotidienne dont la richesse était insoupçonnée. Les recherches universitaires menées à leurs sujets depuis des années ont permis de retrouver les chroniques des deux communautés joinvilloises qui retracent, année après année, de 1621 à 1968, l’histoire de ces femmes et de celles et ceux qui les côtoyèrent. Ces documents livrent un témoignage féminin rare et inédit de la vie joinvilloise depuis le XVIIe siècle. L’heure est venue de faire connaître ces femmes au plus grand nombre.

A l’occasion du 4e centenaire de l’arrivée des annonciades célestes à Joinville en 1621, l’Association du Couvent des Annonciades Célestes de Joinville (ACACJ) présente une exposition inédite sur l’histoire et la vie quotidienne de ces femmes à Joinville.

Entrée libre et gratuite. Permanence les samedis, dimanches et jours fériés depuis le 18 septembre au 1er novembre 2021, de 14h à 18h ; accès sur rendez-vous en semaine jusqu’au 29 octobre sur rendez-vous au 06 58 96 88 70.

Écrit par: web

Rate it

Article précédent

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse


0%