in

Du côté du Judo Club Marnavalais !

Francis Clerget

Rendez-vous avec Francis CLERGET avec qui nous parlons de l’actualité côté judo !

Le week-end dernier à Amiens trois Cadets marnavalais renouaient avec la compétition après une pause de pratiquement un an dû à la crise sanitaire, la Fédération organisait des tests matchs ouverts aux cadets du Nord de la France classés haut-niveau qui sont automatiquement en Pôle et quelques judokas du Sud qui n’avaient pu participer à leur demi-finale en février pour cause de COVID ou cas contact.

Seule Lamia Gahnou du Pôle Espoirs de Strasbourg terminait 5ème en 63 Kg au pied du podium. Elle se qualifie pour la phase nationale de début juin à Paris. Nolan Coûtant en 66 Kg du Pôle de Reims se fait battre au 1er Tour et Alois Lebel du Pôle de Metz au 2ème Tour. A la décharge de Lamia et Alois, cela faisait pratiquement 2 ans qu’ils n avaient pas remis les pieds sur un Tapis de compétition, ayant été blessés avant le début du 1er confinement en mars 2020.

Manon Rothfuss, Minime 2ème année, continuera ses études et entraînements au Pôle Espoirs de Reims.

Ely Morgenthaler et Charlotte Fraipont rejoindront le Pôle Espoirs de Strasbourg ainsi que Nolan Coûtant qui était au Pôle Espoirs de Reims qui rejoint le Pôle France de Strasbourg et Alois Lebel du Pôle Espoirs de Metz rejoint le centre Perf de Strasbourg et M’Hamed Lefkoun se rendra au Pôle Espoirs de Metz.

La Saison prochaine, douze marnavalais profiteront des structures de haut-niveau du Pôle Espoirs à l’INSEP centre d’entraînement des Équipes de France où s’y entraînent Mélanie Clément, Axel Clerget, Nawaliatou Babio et Margaux Sylvestri, au Pôle France de Strasbourg cette année s’y entraînent Paul Variot, Igor Goujard, Gwendal Lebel et Pierre Marne et au Pôle Universitaire Janette Calon et Elias Neault.

Cette réussite à l’accès aux centres d entraînement de haut-niveau se justifie par le travail effectué à l’école technique marnavalaise depuis plus de 20 ans où très jeunes dès Benjamins, pour les volontaires ils apprennent à mener de front leur double projet scolaire et sportif avec comme objectif de décrocher un diplôme pour rentrer dans la vie active après leur parcours sportif avec comme exemple Mélanie Clément, maître des Écoles ou Axel Clerget, kinésithérapeute, ceci grâce à une subvention exceptionnelle du Conseil Départemental.

Très peu de clubs en France mènent de front le développement du judo, la formation et une activité sportive intense avec une majeure partie des judokas du cru.

Pour finir, cette semaine Mélanie Clément termine sa préparation aux championnats du monde avec l’Équipe de France avant de s’envoler en début de semaine prochaine à Budapest où la semaine dernière une autre Haut-Marnaise la Bragarde, Anouchka Martin ,y disputait les Europe de Natation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

À la découverte de la pension de famille ELSA

Rejoignez les Campus Ruraux: un accompagnement des organisateurs d’Accueil Collectif de Mineurs