play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    Active Radio Encore + de Hits

Actualité

Secours Populaire : “Aussi débordés que les Restos du Cœur”

today12/09/2023 26

Arrière-plan
share close

A l’heure où les Restos du Cœur font face à une crise financière, au point que le milliardaire français et plus grande fortune mondiale Bernard Arnault fasse don de 10 millions d’euros, toutes les autres associations de l’aide alimentaire comme le Secours Populaire Français sont également confrontées aux mêmes difficultés.

Entretien avec Pascal Dehaese, secrétaire général du Secours Populaire Français de la Haute-Marne, par Hugo Thomas :

  • cover play_arrow

    Secours Populaire : “Aussi débordés que les Restos du Cœur” chaumont

 

Faits marquants de la rentrée du Secours Populaire

Alors que le Secours Populaire a publié son Baromètre annuel sur la pauvreté et la précarité, les résultats de l’enquête sont consternants et sans appel : la pauvreté gagne grandement du terrain, en France comme en Europe. Avec l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat, pour beaucoup les conditions de vie se sont encore détériorées en 2023. C’est le constat alarmant que dresse le Secours Populaire : des pans entiers de la population basculent dans la précarité.

 

Quelques chiffres pour démontrer cela :

En France :

  • 58% des français craignent de basculer à court terme dans la précarité
  • Un français sur trois (32%) a des difficultés à se procurer une alimentation saine permettant de faire 3 repas par jour
  • Près d’un français sur deux (45%) rencontre des difficultés à payer certains actes médicaux mal remboursés par la sécurité sociale
  • Face à la hausse des prix, les français placent toujours plus haut le seuil de pauvreté subjectif moyen. Cette année, ils situent à 1 377€ euros nets par mois le revenu en dessous duquel une personne seule peut être considérée comme pauvre en France. Ce chiffre est en hausse de 114€ en un an, soit la plus forte hausse depuis le début du baromètre

 

En Europe :

  • Plus d’un européen sur deux (51%) a rencontré au moins une situation de privation (santé, chauffage, nourriture, déplacements…) au cours des 6 derniers mois
  • Plus d’un tiers des parents européens d’enfants (36%) n’ont pas pu subvenir à leurs besoins essentiels (repas, santé, scolarité, vêtements…)
  • 30% des européens déclarent avoir déjà eu faim et sauter un repas

 

Problèmes rencontrés par les Restos du Cœur et les autres associations de l’aide alimentaire

Les Restos du Cœur ne sont pas les seuls à être débordés par les demandes d’aides face à l’inflation : les autres associations intervenant dans le domaine de l’aide alimentaire sont confrontés aux mêmes difficultés.

Une situation critique qui découle de l’afflux massif de nouvelles personnes qui ont besoin de l’aide des associations cette année (de 20% à 40% pour ce qui concerne le Secours Populaire, selon les territoires) notamment à cause de l’inflation. Sur un an, selon l’estimation de l’INSEE, les prix à la consommation des produits alimentaires ont augmenté de 11,1 % en août 2023. Un triste record alors que le Secours Populaire aidait déjà 3,5 millions de personnes en France, dont plus de 4000 personnes en Haute-Marne en 2022.

L’inflation a aussi un impact direct sur les associations. Celles-ci se fournissent en denrées alimentaires grâce à des dons – argent ou produits – de particuliers, d’entreprises ou de fondations. Mais aussi grâce aux aides européennes et à des achats qu’elles font elles-mêmes, et qui sont en augmentation du fait de la baisse de la dotation européenne (environ -25%) et de la baisse des produits donnés par les supermarchés.

Mais ce qu’il ne faut pas non plus oublier, c’est que l’alimentaire n’est pas le seul coût des associations : à cela s’ajoutent le prix de l’essence ou les coûts de stockage dont la hausse est d’environ 20% en un an. Face à cette crise, le SPF essaie de partager plutôt que de refuser des personnes, et ne fera pas de tri parmi les publics aidés : il partagera autrement.

 

L’avenir en Haute-Marne

L’exercice 2022 du Secours Populaire s’est soldé par un déficit d’exploitation important. En 2023, ils ont estimé à 30% leurs besoins de financement supplémentaire. “Nous attendons aussi de l’Etat et des pouvoirs publics un soutien fort, mais force est de constater qu’en Haute-Marne nous n’avons pas, pour le moment, été entendus” souligne Pascal Dehaese, secrétaire général du SPF52, dans cet entretien.

Face à des besoins en hausse de 30% par rapport à 2022, les pouvoirs publics ont pris la décision de diminuer la subvention qui est accordée au Secours Populaire de près de 38%. Pascal Dehaese ajoute “C’est pourquoi nous allons interpeler madame la Préfète, nouvellement arrivée, sur les conséquences de cette décision pour l’évolution de la solidarité en Haute-Marne. En effet, toute action de solidarité doit être préalablement financée.”

 

Pour rappel, vous pouvez adresser vos dons par courrier à l’adresse postale de la Fédération de la Haute-Marne du Secours Populaire Français, au 1 Route nationale 19, 52000 LUZY-SUR-MARNE. Vous recevrez un reçu fiscal qui vous permettra de déduire 75% du montant du don du montant de vos impôts dans la limite de 1 000€. En fait, si vous faites un don de 100€, cela ne vous coûte en réalité que 25€ si vous payez l’impôt sur le revenu.

Il est également possible de donner de votre temps en étant bénévole au SPF52 et en participant ainsi à une ou plusieurs de leurs actions de solidarité. Pour cela, il suffit d’adresser un mail à l’adresse suivante : contact@spf52.org

 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à écouter le podcast ci-dessus.

 

Hugo THOMAS

Écrit par: chaumont

Rate it

Article précédent

Actualité

Carte Vitale perdue ou volée : La CPAM nous dit tout

Justifiant vos droits à l’Assurance Maladie, la carte vitale est essentielle pour obtenir des remboursements rapides de vos dépenses de santé, et peut même parfois permettre d’éviter l’avancement des frais grâce au tiers payant. Mais comme de nombreux assurés, il est possible de perdre ou de se faire voler sa carte Vitale, il est important de le signaler rapidement à l’Assurance Maladie afin qu’elle ne soit pas utilisée par une […]

today12/09/2023 20

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse


0%