play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    Active Radio Encore + de Hits

Spécial Emploi

Arrière-plan

Les tatouages, source de discrimination dans l’emploi

Alors que les tatouages sont aujourd’hui largement démocratisés en France, ils véhiculent toujours des stéréotypes dans le milieu professionnel, comme l’a constaté une récente étude.

Bien qu’il soit difficile d’évaluer le nombre de personnes tatouées en France, un sondage Ifop de 2018 estimait que 18 % des adultes avaient adopté l’encre indélébile, soit près de 20 % de la population. Un chiffre qui aurait doublé en dix ans. Alors qu’on recensait plus de 5 000 salons de tatouage en 2021, contre à peine une vingtaine dans les années 80, ces dessins pratiqués sur la peau à l’aide d’aiguilles et de colorants ont ainsi connu un important essor et se sont largement démocratisés. Mais si les personnes tatouées peuvent à présent marcher dans la rue en toute décontraction, le monde de l’entreprise pose toujours des difficultés, à en croire une enquête menée par des enseignants-chercheurs à l’EM Normandie, une grande école de commerce, publiée fin janvier.

Le tattoo peu sérieux

Cette étude qualitative exploratoire, qui consistait en une première approche, a été menée auprès d’une vingtaine de candidats et recruteurs tatoués et non tatoués dans des emplois de bureau ou de service entre 2021 et 2023. Avec des motifs et couleurs variés, visibles et non visibles, ils représentaient une diversité de styles.
Or, si les auteurs, Vincent Meyer et Sarah Alves, ont constaté une évolution des mentalités et une acceptation globale du tatouage dans les discours, ils mettent également en avant l’existence de stéréotypes puissants au travail. « Une personne tatouée ne serait “pas sérieuse” (tatoué dans une banque), considérée comme “pas fiable, pas sérieuse, ni compétente, ni performante” et moins facilement recommandable à un client (recruteur tatoué dans les SI) et une femme tatouée serait “peu féminine” (recruteur dans l’industrie) », citent les chercheurs dans un article publié sur le média Theconversation.com. Pour les enseignants, « les discriminations à l’égard des personnes tatouées restent fortes, notamment dans certains secteurs d’activité plus conventionnels comme “l’audit” (tatoué dans l’audit) ou la “banque” (tatoué dans la banque) ».

Des dessins cachés

Alors que les tatouages revêtent le plus souvent une signification très personnelle, faisant partie intégrante de l’identité de leurs porteurs

Les tatouages, source de discrimination dans l'emploi - Minizap Grenoble

, les répondants confient les dissimuler dans leur travail par crainte d’être jugés négativement. En effet, « le tatouage n’est pas un problème dès lors qu’il n’est “pas visible” (recruteur dans les systèmes d’information, ou SI) et qu’ “on peut le cacher” (recruteur dans l’industrie) », écrivent encore Vincent Meyer et Sarah Alves sur Theconversation.com. Et de préciser que « dès lors qu’il y a des interactions sociales, les tatouages semblent rédhibitoires », notamment en cas de contact avec des clients de l’entreprise. D’après les enseignants-chercheurs, cette auto-censure que s’infligent les personnes tatouées provoquerait « une véritable dissonance cognitive et émotionnelle qui n’est pas sans conséquence sur leur satisfaction et leur engagement au travail ».

Tout en enjoignant les entreprises à repenser leur politique d’inclusion, Vincent Meyer et Sarah Alves ont décidé de poursuivre leurs travaux à travers une seconde étude sur le tatouage. Les personnes tatouées travaillant en entreprise peuvent y participer en répondant à un questionnaire en ligne.


Les JO, pourvoyeurs d’emplois pour l’été

Si vous n’avez pas encore trouvé votre petit boul

Les JO, plus que jamais pourvoyeurs d'emplois pour l'été

ot estival, les prochains Jeux olympiques de Paris brassent bon nombre d’offres d’emploi !

Alors que le contexte, tant économique que social, semble en totale contradiction avec la tenue des prochains Jeux olympiques de Paris, le gouvernement met le paquet pour promouvoir cette compétition internationale comme un événement responsable à tous points de vue. Et justement, en termes d’emplois, les JO sont présentés comme une aubaine pour favoriser le travail local, renforcer l’attractivité des métiers impliqués dans l’organisation et favoriser l’inclusion des personnes éloignées du monde du travail. Rappelons ainsi qu’une plateforme web dédiée a été mise en ligne dès 2021 pour mettre en avant toutes les offres d’emploi en lien avec les Jeux olympiques et paralympiques. Plus de 150 000 postes doivent en effet être mobilisés. Et de nouvelles annonces sont publiées régulièrement ! Hôtellerie-restauration, sécurité privée, tourisme, transport et logistique, fonctions support et évidemment emplois dans le sport sont proposés en contrats CDD, CDD et saisonniers.


Les clés pour réussir un entretien d’embauche

Le recrutement d’un salarié ne passe pas uniquement pas le choix d’un CV mais aussi d’une personne. Raison pour laquelle les candidats doivent soigner leur comportement lors d’un entretien d’embauche.

Vous avez passé le premier écrémage en décrochant un entretien avec un employeur ? Il ne s’agirait pas de tout faire capoter en négligeant cette étape essentielle ! On vous aide à préparer cette entrevue où le moindre de vos gestes sera surveillé !

La préparation en amont

Si votre dossier a été retenu, c’est en principe que vous avez dû démontrer votre connaissance de l’entreprise à travers votre lettre de motivation. Si c’est le cas, n’hésitez pas à pousser plus loin vos recherches et si vous partez de zéro, mettez les bouchées doubles ! Comme le confirment les sondages, les recruteurs favorisent les candidats connaissant bien leur entreprise. D’autant plus qu’il est très facile de se renseigner grâce à internet afin de connaître les valeurs de la société, son importance sur le marché, ses dernières actualités et projets. De quoi vous rassurer, montrer votre motivation et vous permettre de poser des questions pertinentes.
Pour convaincre un employeur, vous devez également vous connaître vous-même. Quels sont vos qualités et défauts ? Comment envisagez-vous le poste ? Que pourriez-vous apporter à l’entreprise ? Ces interrogations classiques doivent donner lieu à des réponses concrètes, concises et honnêtes. Oubliez donc les phrases du type « je suis un bourreau de travail » qui sonnent souvent faux. Mieux vaut par exemple évoquer vos points d’amélioration concernant des carences techniques ou relationnelles sur lesquelles vous souhaitez vous perfectionner.

Se montrer sous son meilleur jour

Il suffit parfois d’un geste de travers qui peut être interprété comme un manque de respect ou d’intérêt pour ruiner toutes ses chances face à un recruteur ! En tête de liste, les employeurs détestent plus que tout le manque de ponctualité, a fortiori sans s’être excusé ! De même, enjoliver son curriculum vitæ est également très mal vu. Quant à ceux qui osent consulter leur téléphone pendant l’entretien ou qui s’y sont rendus avec une tenue vestimentaire jugée non professionnelle, ils sont directement écartés. À l’inverse, un candidat qui présente bien donne forcément un bon a priori de départ. Comportement, diction, regard et attitude générale peuvent en effet être de précieux atouts

Mener un entretien d'embauche : étapes clés & bonnes pratiques

pour marquer des points auprès d’un recruteur !


Faciliter l’accès aux aides à l’embauche

Faciliter l'accès aux aides à l'embauche - Minizap Grenoble

L’État a mis en place différents dispositifs de soutien à l’embauche afin de lutter contre le chômage. Bémol : il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans l’empilement de programmes ! Afin de faciliter les démarches des employeurs et de les encourager à intégrer de nouveaux salariés
à leurs équipes, France Travail (anciennement Pôle emploi) a lancé cet automne un nouveau service en ligne baptisé « Mes aides à l’embauche ». Il permet aux recruteurs de savoir si, en fonction du candidat ciblé, l’embauche est potentiellement éligible à une aide.

LES METIERS EN TENSIONS DANS LE GRAND EST !

C’est quoi un métier en tension ? Il s’agit d’un métier pour lequel le nombre d’offres d’emploi est supérieur à celui des candidats. Cela entraine des difficultés de recrutement pour les entreprises.

Les voici les secteurs en tension …
– INDUSTRIE

– SANTÉ SOCIAL

– TRANSPORT

d’autres secteurs sont en tension

COMMERCE AGRICULTURE –

– INSTALLATION & MAINTENANCE
SUPPORT À L’ENTREPRISE

– BANQUE, ASSURANCE & IMMOBILIER


Des offres d’emplois en Haute-Marne

Maitre de maison (H/F)

52 – ST DIZIER

Actualisé le 26 avril 2024

L’Association “Le Bois l’Abbesse” recrute un Maitre de maison (H/F) A l’établissement d’Accueil pour Enfants Polyhandicapés, situés à Saint-Dizier (52100) Poste à pourvoir en CDD à temps plein (35h) pour une durée de 3 mois (renouvelable) Salaire de base temps plein 1766.92 € à 2150.27€ Brut Mensuel (selon expérience) + indemnité dite « Laforcade » : 238€ Brut Mensuel Convention Collective 15 Mars 1966
offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 173QJVC

Vendeur / Vendeuse en prêt-à-porter (H/F)

52 – ST DIZIER

Actualisé le 24 avril 2024

Vous conseillez la clientèle, vous effectuez la réception des colis, mise en rayon et entretien du magasin. Vous procédez à l’encaissement et vous maitrisez l’orthographe et la grammaire pour répondre aux mails adressés par le siège social de l’entreprise. Vous effectuez l’ouverture et la fermeture du magasin. Vous avez une bonne présentation. Poste à pourvoir pour le 24 juin 2024 Possibilité de renouvellement CDD à l’issue
CDD – 3 Mois

temps partiel , Travail en journée

  • Salaire brut : Horaire de 11.65 Euros

offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 173CBSV

Éducateur / Éducatrice de jeunes enfants (H/F)

55 – BAR LE DUC –

Actualisé le 26 avril 2024

Diplômé(e) en tant qu’EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS, vos responsabilités seront : * Concevoir et mettre en œuvre des programmes éducatifs adaptés à chaque enfant. * Encourager le développement cognitif, émotionnel et social des enfants. * Collaborer avec les familles pour soutenir le développement global de l’enfant. * Assurer un environnement sûr, stimulant et propice à l’apprentissage Profil recherché : * Diplôme d’Éducateur Jeunes Enfants requis. * Expérience dans le domaine de la petite enfance. * Capacité à créer des programmes pédagogiques adaptés. * Excellentes compétences relationnelles et communicationnelles. CDD évolutif – Travail les week-ends

offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 172 RSBZ

Responsable espaces de Rencontre H/F

55 – BAR LE DUC et VERDUN

Actualisé le 19 avril 2024

Afin de renforcer ses équipes, l’association ALYS recrute un(e) Responsable des Espaces de Rencontre au sein des espaces de rencontre situés à Verdun et Bar Le Duc. Dans ce cadre, vos principales missions seront : – D’assurer la mise en œuvre du projet d’établissement et de veiller à l’harmonisation des pratiques. – Promouvoir le service auprès des partenaires et représenter le service. – Organiser l’activité et coordonner l’action de l’équipe de l’espace de rencontre. – Accompagner les usagers dans un objectif de maintien et/ou de (re)construction du lien parent-enfant dans les situations de conflit familial. – Veiller aux bonnes conditions d’accueil des usagers. – Assurer la mise en œuvre et le suivi des mesures en mobilisant les ressources nécessaires. Posséder un diplôme d’EDUCATEUR SPECIALISE – PSYCHOLOGUE, CESF… Travail le mercredi et le samedi en alternance

offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 170XVRV

Caissier / Caissière (H/F)

51 – VITRY LE FRANCOIS –

Actualisé le 29 avril 2024

Au sein du magasin de Vitry le François, vos missions principales seront les suivantes : – Réaliser l’enregistrement des ventes et l’encaissement de produits, d’articles de bricolage (utilisation d’une caisse tactile). – Vous répondrez au téléphone et ferez des retours clients. – Vous pouvez être amené(e) à faire de la mise en rayons Poste à pourvoir pendant la saison estivale – Possibilité de prolongation du contrat.

offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 172 XFNM

Gardien veilleur / Gardienne veilleuse (H/F)

51 – VITRY LE FRANCOIS –

Actualisé le 12 avril 2024

Dans le cadre du développement de son activité, l’association ACCUEIL SANS FRONTIERES 67 œuvrant dans l’accompagnement des demandeurs d’asile et des personnes issues de la demande d’asile recherche pour le CAES (Centre d’Accueil et d’Examen de la Situation) de Vitry-le-François un veilleur. Dans notre CAES de Vitry-le-François, vous aurez en charge la surveillance des locaux et de leurs occupants. Vous travaillerez en binôme ou seul. Vous travaillerez alternativement sur des postes en journée et la nuit, pour : – Surveiller les lieux, les biens et effectuer des rondes de prévention et de détection de risques – Contrôler la conformité d’entrée et de sortie de personnes et de biens – Vérifier les accès, les lieux (fermeture, présence d’objets, de personnes…), les équipements et les systèmes de sécurité et de prévention – Repérer les anomalies, incidents et informer les forces de l’ordre et les résidents – Assister et aider les personnes ou réceptionner les secours

offre d’emploi à retrouver sur France Travail : Offre n° 172VFLW

Retrouvez les offres d’emploi avec France Travail : lien en cliquant ici


⇒ Podcast sur l’emploi

Cora Saint-Dizier, au Forum “1 Jour pour trouver ton alternance ou ton job d’été”

  • play_arrow

    Spécial Emploi web


Maison de l’Orme Saint-Dizier Doré au Forum “1 Jour pour trouver ton alternance ou ton job d’été”

  • play_arrow

    Spécial Emploi web


Mac Do du val d’Ornel Saint-Dizier au forum “1 Jour pour trouver ton alternance ou ton job d’été”

  • play_arrow

    Spécial Emploi web


Pierre Bertrand Mission locale au forum “1 Jour pour trouver ton alternance ou ton job d’été”

  • play_arrow

    Spécial Emploi web

0%