Mise en place des brigades de contact.

A compter d’aujourd’hui la gendarmerie conduit dans 27 départements volontaires une expérimentation en lançant trente brigades de contact. Elle vise à maintenir la présence vigilante de la gendarmerie dans la profondeur des territoires. La Haute Marne participe activement à cette expérimentation nationale. C’est la brigade de St-Blin au sein de la compagnie de gendarmerie départementale  de Chaumont qui a été retenue. Cette expérimentation d’au moins six mois offre des perspectives intéressantes et devrait apporter une réelle plus value dans la visibilité de l’action de la gendarmerie et la prévention de la délinquance. Si l’expérience n’apportait pas les résultats espérés ce dispositif reste réversible.