in

Le concours de gardien de la paix est d’actualité !

Jean-Philippe Bardé, Commandant de police.

Echange avec Jean-Philippe Bardé, Commandant de police, Chef UPREC, avec qui nous parlons recrutement dans la police nationale.

Être gardien de la paix, c’est avoir accès, tout au long de sa carrière, à de multiples métiers et de nombreuses
possibilités d’évolution :

  • métiers de la sécurité publique : assistance aux personnes, intervention, prévention des actes de délinquance,
    intervention, investigation,
  • métiers des compagnies républicaines de sécurité : maintien de l’ordre, police de la route, secours en haute
    montagne, sauveteur en mer,
  • métiers de la police aux frontières : lutte contre le travail clandestin, lutte contre fraude documentaire,
    dementèlement des filières exploitant les migrants, contrôle des flux migratoires,
  • métiers de la police judiciaire : investigation spécialisée dans la lutte contre le crime organisé, les stupéfiants, le
    proxénétisme, la cybercriminalité,
  • métiers du renseignement.

En 2021, plus de 3500 postes sont ouverts. Après leur réussite au concours, les lauréats bénéficient d’une formation initiale rémunérée de douze mois au sein d’une école nationale de police. Ils choisissent leur première affectation en fonction de leur rang de classement. Au terme de douze mois, ils sont titularisés. Bénéficiant alors de la continuité de l’emploi, ils peuvent connaître de multiples possibilités d’évolution : géographique, fonctionnelle, hiérarchique.

Pour s’informer : https://www.devenirpolicier.fr/nous-rejoindre

Les inscriptions sont ouvertes du 17 mai jusqu’au 16 juillet 2021.
https://www.devenirpolicier.fr/inscriptions
Les épreuves écrites se dérouleront le 21 septembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Elections: la parole est donnée à Véronique Michel et Bernard Gendrot

Nouveau Rendez-vous avec l’E2C Saint-Dizier/Vitry